Prix Yaka'Lire 2018

29/09/2017

prix yaka'lire 2018

Vous aimez lire, découvrir de nouveaux auteurs, discuter de vos lectures et échanger vos impressions à ce propos ... Participez donc au Prix Yaka'Lire 2018

Voici la sélection de cette année:

 

- Le pont sans retour, Vincent-Paul BROCHARD, Ed. Philippe Picquier, 2017.

Julie Duval est enlevée par le régime nord-coréen au cours de ce qu’elle croit être un voyage d’agrément en Asie avec une amie japonaise.
Elle va vite devoir se plier aux exigences de ses ravisseurs en apprenant l’idéologie du régime et en suivant une discipline de fer. Elle ne connait pas le dessein qu’elle sert précisément mais elle n’a pas d’autre choix que de s’y soumettre.
On peut être destabilisé par des passages très documentaires dans le roman mais on apprend beaucoup sur les usages et les pratiques en vigueur. Le destin de Julie dans ce pays et l’engrenage dans lequel elle s’est retrouvée malgré elle nous tient en haleine.

 

- Dans les eaux du Grand Nord, Ian McGUIRE, Ed. 10/18, 2017.

Le baleinier le Volunteer est parti du Yorkshire pour le Groenland avec, à son bord, un équipage cosmopolite. Du médecin de bord ancien militaire au passé trouble jusqu’au harponneur sanguinaire, la méfiance est de mise et la tension monte jusqu’à ce que l’on retrouve le corps d’un mousse violemment assassiné.
Dans ce huis-clos qu’est le baleinier, la tension grandit, exacerbée par les rudes conditions climatiques et une pêche à la baleine en déclin. Néanmoins lorsque la Nature se dresse contre l’homme, même le pire des assassins devient une question secondaire.

 

- Tout ce dont on rêvait, François ROUX, Albin Michel, 2017.

C’est l’histoire de Justine qui malgré son amour pour Alex va trouver son équilibre et construire une famille avec le frère de ce dernier, Nicolas.
Ils vivent dans le bonheur jusqu’au jour où Nicolas va perdre son travail et qu’il va vivre une descente aux enfers. A travers cette histoire, l’auteur brosse le portrait de notre société actuelle minée par le chômage et les compromis idéologiques.

 

- L'expédition, Monica KRISTENSEN, Gaïa Edition, 2014.

L’inspecteur Knut Fjeld est en poste dans l’archipel du Svalbard en Norvège. Il va recevoir un appel inquiètant :  au 87ème parallèle nord, une expédition se trouve en difficulté. Le policier va être héliporté sur place et sera dans l’obligation de faire évacuer un membre de l’expédition qui souffre d’un mal étrange.
Les autres membres de l’expédition sont obstinés à atteindre leur objectif coûte que coûte et refuse d’être rapatrié. Knut qui perçoit des zones d’ombres dans leur histoire va se retrouver coincé sur la banquise avec ces trois personnages bien mystérieux dans un huis-clos à forte tension…

 

- Le dernier des nôtres, Adélaïde de CLERMONT-TONNERRE, Grasset, 2016.

Le récit nous fait suivre en parallèle la rencontre à New York en 1969 de Werner et Rebecca et l’histoire de la naissance d’un garçon à Dresde en Allemagne en 1945.
Cette construction en chapitre alterné donne beaucoup de rythme à ce récit d’une période historique tragique et d’une histoire d’amour compliquée .

 

- Ma part de gaulois, Magyd CHERFI, Actes Sud, 2016.

"J'aimais les mythes. Ils n'étaient pas des histoires d'adultes et ils n'étaient pas des histoires d'enfants. Ils étaient mieux que cela. Ils étaient, tout simplement." De retour dans la maison de sa famille pour des obsèques, un homme encore jeune, sombre et nostalgique, retrouve les lieux de son passé et des images qu'il croyait oubliées. Le suicide d'un locataire dans une voiture au bout d'un chemin, sa rencontre avec une petite voisine, Lettie, qui affirmait alors que l'étang de derrière la maison était un océan.

Et les souvenirs de l'enfance, qu'il croyait enfuis, affluent alors avec une précision troublante...

 

- Article 353 du code pénal, Tanguy VIEL, A vue d'oeil, 2016.

L’histoire se déroule aux alentours de Brest dans les années 90. Dès le départ le coupable est connu, Martial Kermeur a bien poussé à l’eau Antoine Lazenec lors d’une sortie en mer.
Martial va très vite être arrêté et auditionné par un juge. Il va alors lui expliquer par un long monologue sa relation avec Antoine et le lent processus qui l’a amené à ce geste extrême…

 

- Le gardien des choses perdues, Ruth HOGAN, Actes Sud, 2017.

Laura retrouve peu à peu la joie de vivre au contact d’Anthony Peardew dont elle est l’assistante. A sa grande surprise, à la mort de ce dernier, elle hérite de sa superbe demeure et surtout d’un trésor improbable composé d’objets perdus accumulés par Anthony pendant des années. Pour mériter cet héritage elle doit retrouver les propriétaires de ces objets.
C’est toute une aventure qui commence pour Laura qui va faire son maximum pour accomplir sa mission.


Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver.

 

Règlement du Prix Yaka’lire

Art 1 : La Bibliothèque Municipale de Cormelles le Royal lance pour 2017-2018 son 7ème Prix des lecteurs.

Art 2 : Le Prix des lecteurs sera attribué au roman le plus apprécié par les participants et ce parmi une sélection de 8 romans.

La sélection comporte les livres suivants :

Vincent-Paul Brochard, Le pont sans retour, Editions Philippe Picquier 2017
Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Le dernier des nôtres, Grasset 2016
Ian McGuire, Dans les eaux du Grand Nord, Editions 10/18  2017
Magyd Cherfi, Ma part de Gaulois, Actes Sud 2016
Monica Kristensen, L’expedition, Gaïa 2016   
Ruth Hogan, Le gardien des choses perdues,  Actes Sud 2017
François Roux, Tout ce dont on rêvait, Albin Michel 2017
Tanguy Viel, Article 353 du code pénal, Les Editions de Minuit 2017

Le lancement du Prix Yaka’lire aura lieu le 29 septembre 2017

Art 3 : Les participants doivent s’inscrire et s’engager à lire les 8 romans. Pourront participer au vote les personnes ayant lu tous les ouvrages.

Art 4 : Le Prix se déroulera du 29 septembre 2017 au mois de mai 2018. Une date plus précise sera donnée ultérieurement aux participants.

Art 5 :  Au mois de mai 2018, les participants se retrouveront pour échanger leurs opinions et pour découvrir le classement de chaque roman. Le Prix sera décerné au roman le plus plébiscité.

 

 



Prix Yaka'Lire 2017

30/05/2017

Le Prix Yaka'Lire 2017 a été décerné à :

 

2017-affiche-gagnant200px

La loi du silence, roman d'Anita TERPSTRA.

 

Alma Meester, son mari Linc et leurs enfants Iris et Sander semblent être une famille heureuse. Tout bascule lorsque Sander, âgé de onze ans, disparaît avec un petit camarade lors d'une colonie de vacances. Le corps de ce dernier est retrouvé, mais Sander, lui, semble s'être évaporé dans la nature. Cinq ans plus tard, un jeune homme se signale à un poste de police en Allemagne. Fous de joie, Alma et Linc peuvent à nouveau serrer leur fils dans leurs bras. Il affirme être Sander, le garçon disparu des années plus tôt. Pourtant les retrouvailles sont loin d'être parfaites, et la famille commence à douter. Sander est-il vraiment celui qu'il prétend être ? Il a toujours été un garçon étrange, insaisissable, au comportement parfois malsain... Pour le savoir, ils devront se replonger dans un passé qu'ils préféreraient oublier afin de découvrir ce qui est réellement arrivé pendant la colonie de vacances.

Roman qui nous égare sur de fausses pistes, chaque membre de la famille cache des choses. C’est au travers d’un style simple et efficace que nous allons découvrir la vérité qui est inspirée de faits réels.

 

loidusilence

Disponibilité et réservation

 

Découvrez le classement du Prix Yaka'Lire 2017 :

1 - La loi du silence, Anita Terpstra, Denoël, 2016.

2 - Illettré, Cécile Ladjali, Actes Sud, 2016.

3 - Les pêcheurs, Chigozie Obioma, Ed. de l'olivier, 2016.

4 - Délivrances, Toni Morrison, Bourgois, 2015.

5 - In Utero, Julien Blanc-Gras, Au Diable Vauvert, 2015.

6 - Les perles noires de Jackie O., Stéphane Carlier, Cherche midi, 2016.

7 - A toi, Claudia Pineiro, Actes Sud, 2015.

8 - Le serment de Compostelle, Brigite Piedfert, Ouest-France, 2016.

 

Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver



Remise du prix Yaka'Lire

09/05/2017

Samedi 20 Mai 2017 à 11h

2017-affiche-300px


Télécharger le bulletin de vote


Venez découvrir le roman préféré des lecteurs du Prix et échanger vos impressions, idées sur les livres. Si vous n'avez pas participé cette année, n'hésitez à nous rejoindre pour connaître le Prix, vous donner envie de lire les livres...

Vous avez lu tout ou en partie les romans du Prix, vous pouvez voter jusqu'au 19 mai 2017. Les bulletins seront disponibles à la Médiathèque.

 

In Utero, Julien Blanc-Gras, Au Diable Vauvert, 2015.

- Les perles noires de Jackie O., Stéphane Carlier, Cherche midi, 2016.

- Illettré, Cécile Ladjali, Actes Sud, 2016.

- Délivrances, Toni Morrison, Bourgois, 2015.

- Les pêcheurs, Chigozie Obioma, Ed. de l'olivier, 2016.

- Le serment de Compostelle, Brigite Piedfert, Ouest-France, 2016.

- A toi, Claudia Pineiro, Actes Sud, 2015.

- La loi du silence, Anita Terpstra, Denoël, 2016.



Prix Yaka'Lire 2017 - Les livres sélectionnés

24/09/2016

2017-affiche-300px

 

La sélection pour l'année 2017 a enfin été dévoilée ! Voici les titres à découvrir :

 

- In Utero, Julien Blanc-Gras, Au Diable Vauvert, 2015.

L’auteur est journaliste et un globe-trotter insatiable mais il a posé ses valises le temps de voir le ventre de sa femme s’arrondir. Par ce roman, il explore cette période qui transforme un homme en père.

Le voyage qui est sa grande passion est toujours présent dans cette réflexion à travers l’évocation des us et coutumes sur la grossesse dans d’autres contrées.

Ce regard masculin sur la paternité et la grossesse est ponctué d’humour comme dans tous les écrits de Julien Blanc-Gras.


- Les perles noires de Jackie O., Stéphane Carlier, Cherche midi, 2016.

Gaby, 62 ans, se morfond. Elle travaille comme femme de ménage pour un homme fortuné mais elle est bien loin de cette vie luxueuse. Un jour, pendant son service, elle découvre par hasard la
combinaison du coffre de son employeur avec en plus l’inventaire de ce qui s’y trouve. L’idée germe petit à petit dans sa tête de s’approprier le contenu du coffre pour pouvoir enfin changer de vie. Sur le papier, tout semble parfait, facile, une mission bien orchestrée mais bien évidemment rien ne va se passer comme prévu.

Le récit est très rythmé, une histoire loufoque et savoureuse à souhait. Le roman est également très visuel, on imagine totalement une adaptation cinématographique

 

- Illettré, Cécile Ladjali, Actes Sud, 2016.

Léo, un jeune homme discret de 20 ans, travaille chaque jour dans une imprimerie. Il voit des lettres toute la journée mais peine grandement à les identifier. Il a été élevé par une grand-mère analphabète et il a quitté le collège à l’âge de 13 ans ce qui fait qu’il a quasiment oublié tous ses apprentissages. Sa vie d’adulte est donc fortement entravée par cet handicap que ce soit dans le monde du travail ou dans sa vie personnelle.

Tout le roman est centré sur le combat de Léo contre cet handicap invisible qui le dévore de l’intérieur.

Ce roman est une réflexion sur l’incidence psychologique de l’illettrisme conté de manière sensible et poétique.


- Délivrances, Toni Morrison, Bourgois, 2015.

Sweetness accouche d’une fille à la peau noire comme du goudron alors que les parents sont « des mulâtres au teint blond », d’où vient alors à Lula Ann cette peau « d’un noir bleuté ». le père va s’enfuir, convaincu que l’enfant n’est pas de lui. De ce fait, la mère élève seule sa fille mais sans tendresse et Lula Ann sera prête à tout pour se faire aimer.

20 ans plus tard, tout semble aller mieux pour Lula Ann, elle est devenu une très belle femme, elle a un bon poste dans le domaine des cosmétiques mais la rupture avec son amant va tout bouleverser…

Roman qui évoque le racisme, le mensonge, d’exclusion et d’enfance brisée, des thèmes chers à l’auteur.


- Les pêcheurs, Chigozie Obioma, Ed. de l'olivier, 2016.

L’histoire se déroule en 1996 au Nigéria. Nous suivons le parcours d’une famille très unie, et en particulier la relation des 4 ainés, des garçons inséparables qui jusque-là sont destinés à faire de bonnes études pour devenir des hommes importants.

Le père se voit obligé de quitter sa famille pour continuer à travailler. Les quatre frères vont en profiter pour braver l’interdiction d’aller pêcher sur les berges de la rivière Omi-Ala. Ils vont y croiser Abulu le fou qui leur jette une malédiction. Cette prophétie va totalement bouleverser le quotidien de cette famille. Cette prédiction va s’infiltrer au plus profond de leur conscience et le roman va prendre une tournure tragique.

Magnifique écriture, un saut dans l’histoire du Nigéria et une captivante tragédie familiale.


- Le serment de Compostelle, Brigite Piedfert, Ouest-France, 2016.

La vie d’Arnaud bascule au printemps 1134 avec le décès de sa mère qui a péri dans l’incendie de la maison familiale à cause de saucisses qu’il avait laissé grillées dans la cheminée. Pour expier sa faute il s’engage à accomplir le pèlerinage de Bayeux à SaintJacques de Compostelle et fait vœu de silence. Il partira pour ce long périple avec son ami d’enfance ainsi que d’autres compagnons.

De l’aventure, de l’humour et de la tendresse accompagne Arnaud dans ce roman qui entremêle fiction, voyage et faits historiques. 


- A toi, Claudia Pineiro, Actes Sud, 2015.

L’héroïne découvre le même jour l’infidélité de son mari et la mort accidentelle de sa rivale causée par ce même époux. Se succèdent alors de multiples rebondissements vers des directions inattendues.

En alternance avec les problèmes conjugaux du couple et de l’intrigue policière se glisse les ennuis de leur fille Lali dont les parents ignorent tout.

Impertinent et drôle, ce roman pointe l’égoïsme et la mesquinerie d’une certaine classe sociale argentine soucieuse de préserver les apparences.


- La loi du silence, Anita Terpstra, Denoël, 2016.

Sander, jeune garçon de 11 ans, disparaît avec un camarade lors d’un camp de vacances. Le corps de ce dernier est retrouvé mais Sander s’est évaporé. Sa mère n’a jamais perdu espoir et cinq ans plus tard Sander se signale à la police.

Après le bonheur des retrouvailles, la famille commence à douter, même si Sander a toujours été un garçon étrange, est-ce vraiment lui ?

Roman qui nous égare sur de fausses pistes, chaque membre de la famille cache des choses. C’est au travers d’un style simple et efficace que nous allons découvrir la vérité qui est inspirée de faits réels.


Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver.



Lancement du prix Yaka'Lire 2017 et Rencontre avec Brigite Piedfert

16/09/2016

Vendredi 23 septembre 2016 à 20h

La médiathèque de Cormelles le Royal vous propose une rencontre avec l’auteur Brigite Piedfert.

L’auteur originaire de Normandie se passionne depuis toujours pour le Moyen-Age, la culture hispanique et le patrimoine normand. Elle affectionne faire le lien entre la Normandie et l’Espagne et nous retrouvons ces thèmes dans chacun de ses romans.

Brigite Piedfert est l’auteur d’une saga moyenâgeuse « Le vent d’Ecorchevel » aux éditions Orep et du « Serment de Compostelle » aux éditions Ouest-France.

Cette rencontre est proposée dans le cadre du lancement du Prix Yaka’Lire 2017 (prix des lecteurs de la médiathèque) et l’auteur sera présentée par Jean-Noël Levavasseur, journaliste et écrivain.
Présence de la librairie Au brouillon de culture pour la vente et la dédicace des ouvrages.
Réservation conseillée pour la soirée.

photo%20Brigite%20piedfert