Un café maison de Keigo HIGASHINO

Ecrit par Bibliothèque · 09/01/2014

Coup de coeur


uncafmaison

Un Café maison, roman policier de Keigo HIGASHINO.


Dans une maison des beaux quartiers de Tokyo, Yoshitaka Mashiba annonce froidement à son épouse Ayané qu’il va la quitter et qu’elle ne doit pas en être surprise, puisqu’elle n’a pas respecté les conditions du contrat qui les liait en ne lui donnant pas d’enfant. Qui plus est, il a rencontré une autre femme, et il veut reprendre sa liberté. Elle décide alors de partir passer quelques jours chez ses parents, à Sapporo.

Le surlendemain, on retrouve le cadavre de Yoshitaka gisant dans son salon à côté d’une tasse de café renversée. Kusanagi et son équipe sont dépêchés sur les lieux. Prévenue, l’épouse de la victime rentre de Sapporo, et visiblement l’inspecteur n’est pas insensible à ses attraits. Sur le front de l’enquête, il est rapidement établi que le café bu par Mashiba contenait de l’arsenic, mais le meurtre a autrement toutes les apparences du crime parfait. Soupçonnant Ayané Mashiba, la collègue de Kusanagi prend alors contact avec le physicien Yukawa, qui a déjà aidé la police dans le cadre d’affaires apparemment insolubles. Il refuse d’abord de l’aider, mais change d’avis lorsqu’elle lui apprend que les sentiments de Kusanagi pour la suspecte semblent l’égarer.

La singularité d’Un Café maison relève de la construction de son récit ; en effet, dès le début du roman, l’identité du coupable est presque révélée, nous suivons donc l’enquête en connaissance de cause jusqu’à la résolution du crime « presque » parfait. Comprendre et révéler le stratagème utilisé ne sera pas une tâche facile pour les deux policiers, les éléments de l’enquête sont souvent répétés, corrigés, certains sont même abandonnés pour aboutir, au final, à la résolution du crime dont la précision dépasse nos attentes. Un roman aussi bien surprenant que passionnant.

 

Lire la notice



Seul le silence de R. J. ELLORY

Ecrit par Bibliothèque · 02/01/2014

Nous avons aimé


seullesilence

Seul le silence, roman policier de R. J. ELLORY.

 

Joseph Vaughan, écrivain à succès, tient en joue un tueur en série, dans l'ombre duquel il vit depuis bientôt trente ans. Joseph a douze ans lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps horriblement mutilé d'une fillette assassinée. La première victime d'une longue série qui laissera longtemps la police impuissante. Des années plus tard, lorsque l'affaire semble enfin élucidée, Joseph décide de changer de vie et de s'installer à New York pour oublier les séquelles de cette histoire qui l'a touché de trop près. Lorsqu'il comprend que le tueur est toujours à l'œuvre, il n'a d'autre solution pour échapper à ses démons, alors que les cadavres d'enfants se multiplient, que de reprendre une enquête qui le hante afin de démasquer le vrai coupable.

Attaché au genre policier, Seul le silence est un grand roman. Ecrite par une plume remarquable, l'histoire de Joseph Vaughan, sur qui le sort s'acharne injustement, ne peut nous laisser insensibles. On suit avec passion la descente aux enfers du narrateur, obsédé par la traque du sérial killer par qui tout à commencé. L'intensité des émotions et la construction de ce roman en font un livre bouleversant.

 

Lire la notice



Max de Sarah COHEN-SCALI

Ecrit par Bibliothèque · 26/12/2013

Nous avons aimé


max

Max, roman de Sarah COHEN-SCALI.

 

« 19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l’on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera sur le monde. Je suis l’enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d’autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d’aimer. Heil Hitler ! »

Cette voix, qui s’adresse à nous, est celle de Max, un enfant conçu dans le cadre du projet « Lebensborn », mis en place par Himmler dans les années 1930. Sa mère a choisi de tomber enceinte et d’offrir son premier enfant à Hitler afin de perpétuer la race aryenne selon des critères bien spécifiques. Durant son enfance, Max va subir la propagande dans toute son ampleur, participer à des opérations nazies et tout cela sans ressentir ni culpabilité ni tristesse. Un évènement va cependant mettre en péril ses certitudes …

A travers ce roman historique très documenté, l’auteure nous offre un récit à la fois prenant et sidérant : les pages défilent à une vitesse surprenante tant on veut connaître le fin mot de l’histoire mais le spectacle auquel on assiste est affligeant tant les évènements dépeints sont horribles. Une lecture aussi passionnante que difficile mais très certainement nécessaire.

Ce roman est édité par Gallimard jeunesse mais peut tout aussi bien être lu par des adultes. Le sujet abordé étant un sujet difficile, il serait conseillé de ne pas laisser des enfants trop jeunes le lire (du moins sans encadrement parental).

Lire la notice



Gen d'Hiroshima de Keiji NAKAZAWA

Ecrit par Bibliothèque · 18/12/2013

Nous avons aimé

 

gendhiroshima

Gen d'Hiroshima, manga de Keiji NAKAZAWA

 

Lors de la Seconde Guerre Mondiale, au Japon, le jeune Gen Nakaoka et sa famille tentent de survivre à la faim et aux persécutions causées par le pacifisme militant du père, dans une ville curieusement épargnée par les bombardements, jusqu'au matin du 06 août 1945 lorsque l'enfer nucléaire se déchaîne sur Hiroshima.

Témoignage bouleversant sur la bombe qui réduisit à néant Hiroshima à la fin de la guerre 39-45, l'histoire de Gen, à 80% autobiographique, dénonce la cruauté des politiciens responsables de ce désastre, des autorités et du peuple en général et les conditions de vie misérables auxquelles sont exposés les personnages principaux. On ne peut d'ailleurs que s'attacher à eux, débordants d'optimisme malgré l'injustice omniprésente qu'ils cherchent à condamner. Gen d'Hiroshima est une œuvre magistrale, d'un graphisme efficace et troublant, une ode à la paix, un devoir de mémoire contre toutes souffrances infligées par la guerre.

Les dix volumes de la série sont disponibles à la médiathèque.

 

Voir la notice



Bibliographie Amérique latine

Ecrit par Bibliothèque · 26/11/2013

D'octobre 2012 à juin 2013, l'Amérique latine a été à l'honneur à la médiathèque !

Découvrez ou redécouvrez différents auteurs latino-américains !

 

Télécharger la bibliographie complète

 

flyerameriquelatine