Spectacle "Au bout du conte..."

Ecrit par webmaster · 03/03/2018

Y étiez-vous ?

Au%20bout%20du%20conte%20-%20Affiche%20New%20-%20Visuel%20site

2018-auboutduconte-mention

Samedi 24 février à 11h

Par laurent DESCHAMPS - La Cie La Tête à Toto

D’octobre 2017 à juin 2018, la Médiathèque vous accueille pour jouer, expérimenter, apprendre, manipuler grâce aux animations autour des sciences proposées durant ces quelques mois, c'est pourquoi elle vous a proposé ce spectacle gratuit.

Dans ce conte musical humoristique et interactif, la musique, les chansons, les marionnettes et le jeu théâtral se sont combinés pour tracer le parcours du lutin Vingtcent qui voulait épouser la princesse Quatr'ine... Mais le roi Numéric n'était pas d'accord, la fée Calculette s'en est donc mêlée...

boutconte1 boutconte2
boutconte3 boutconte4



Impromptu par les élèves de l'école de musique du SIVOM des 3 vallées

Ecrit par webmaster · 03/03/2018

Y étiez-vous ?

Image_1

Impromptu par les élèves de l'école de musique du SIVOM des 3 vallées

Mercredi 21 février 2018 à 15h

Durant 1/2h, les élèves de l'école de musique du SIVOM des 3 vallées sont venus jouer parmi nous à la médiathèque.

Un grand merci à Lisa, Enora, Antoine, Natan, Guilhem, Marianne, Clémence, Justine et Max pour leur représentation.

Image_2 Image_3Image_4
Image_5Image_6Image_7
Image_8Image_11Image_13
Image_15
Image_14Image_9Image_12



IDRISSA OUEDRAOGO, mort d’un grand cinéaste Burkinabé

Ecrit par webmaster · 22/02/2018

Zoom sur…

IDRISSA_OUEDRAOGO

IDRISSA OUEDRAOGO

Mort d’un grand cinéaste Burkinabé

 

L’auteur du film « Tilaï », Grand Prix du jury au Festival de Cannes en 1990, est mort le 18 février à Ouagadougou, à l’âge de 64 ans.

On le surnommait le « maestro » du cinéma africain.

Il a fait des études d’anglais et de cinéma à l’Institut africain d’études cinématographiques à Ouagadougou.

Pour son premier court-métrage » Poko » il obtient le prix du meilleur court métrage au FESPACO (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou).

Il poursuivra ses études en France à L’Idhec et la Sorbonne.

En 1986, il sort son premier long métrage « Yam Daabo » (Le choix), une histoire de paysans qui quittent la zone aride du Sahel espérant trouver une vie meilleure dans une autre région de l’Afrique.

En 1988, sort « Yaaba », le film obtient le Prix de la Critique au Festival de Cannes en 1989 et le Prix du public au FESPACO la même année. Le film raconte l’histoire d’une amitié entre un garçon et une femme tenue à l’écart de son village pour sorcellerie.

En 35 ans de carrière, Idrissa Ouedraogo a tourné une quarantaine de films.

Lors d’une interview, Idrissa Ouedraogo a déclaré :

 «Je déplore que l’image du tiers monde et de l’Afrique en particulier, véhiculée au cinéma, à l’étranger et même par certains cinéastes africains, soit trop souvent exclusivement liée à la misère des hommes. La joie, l’amour, la haine, le combat optimiste qui sont des éléments universels, ne doivent pas être exclus».

Dans la presse, de nombreux témoignages sur son intelligence et sa générosité ont été relatés.

2 films disponibles à la Médiathèque à emprunter :

Yaaba - Dans son village africain, un enfant se prend d'amitié pour une vieille femme rejetée par tous... Une chronique simple et chaleureuse sur un village burkinabé... Un très beau film...

- Yam Daabo - L'exode ou l'aide internationale, tel est le choix des paysans du Sahel touchés par la famine... Un film optimiste qui évite les pièges du misérabilisme...



Exposition "Des instruments et des musiciens de tous les pays"

Ecrit par webmaster · 13/02/2018

Zoom sur...

P1010700

La nouvelle exposition du Club Photo Vidéo de Cormelles le Royal

A partir du 10 février 2018

« Des instruments et des musiciens de tous les pays »

Les photos présentées à la médiathèque ont été prises par les adhérents du club lors de la visite de différents pays.

Cette exposition sera présente jusqu'à la fin du printemps avant d'être remplacée par un autre thème



Rencontre avec Barbara ABEL

Ecrit par webmaster · 13/02/2018

Y étiez vous ?

barbara-abel-affiche250px barbara-abel1

En partenariat avec le festival Bloody Fleury, le vendredi 2 février 2018, Barbara Abel, auteure belge de romans policiers est venue à la rencontre de ses lecteurs. La soirée animée par Sophie Peugnez, libraire au brouillon de culture, a permis au public de faire la connaissance des œuvres de Barbara Abel et d’aborder avec l’auteur sa façon de travailler, ce qui l’inspire ainsi que les relations avec les éditeurs.

Après cette présentation le public a pu poser des questions. Ensuite est venu le temps des dédicaces, la librairie Au Brouillon de Culture avait un point de vente pour permettre aux personnes qui le souhaitaient d’acquérir un livre et le faire dédicacer par l’auteur.

barbara-abel2 barbara-abel3