Résultats du Prix Yaka'Lire 2019

29/05/2019

Lauréat du Prix Yaka'Lire 2019

 

yakalire2019

Cette lumière que je vois de Sofie Laguna

(Actes Sud 2017)

Jimmy, 6 ans, autiste, nous emporte dans le récit de son histoire.

C’est un enfant couvé par sa mère et elle refuse qu’il soit placé en institut spécialisé. Pour le père c’est une autre histoire, il a beaucoup de mal à supporter cet enfant différent. Son frère, Robby, essaye de faire de son mieux pour soulager sa mère et protéger ses proches du père qui s’alcoolise souvent et qui devient violent.

Avec sa propre perception du monde, Jimmy nous fait partager sur plusieurs années le quotidien de cette famille avec ces moments dramatiques et les périodes d’apaisement.


Le Classement

2ème

La salle de bal d’Anna Hope

(Gallimard 2017) 

Immersion dans l’asile d’aliénés de Sharston dans le Yorkshire (Angleterre) en 1911. Une nouvelle pensionnaire, Ella, arrive. Elle espère être rapidement  libérée mais au contraire son séjour sera prolongé. Elle finira par s’habituer à la routine de l’institution.

Les hommes et les femmes travaillent et vivent chacun de leur côté. Toutefois ils sont réunis tous les vendredis soirs dans une salle de bal où Ella et John tomberont mutuellement sous le charme.

 

Le docteur Fuller aux commandes de l’établissement s’intéresse de très près à l’eugénisme pour soigner les « aliénés ». Il pourrait bien mettre à mal les projets d’Ella et de John.

 

3ème

Filles de la mer de Mary Lynn Bracht

(Robert Laffont 2018) 

1943, île de Jeju en Corée du Sud. Depuis 1905, la Corée est sous occupation japonaise. Hana, 16 ans, et sa mère sont des haenyeo (pêcheuses en apnée). Un jour, Hana partie en mer voit sur le rivage un soldat japonais s’approchant de sa sœur. N’écoutant que son courage, elle revient sur la rive et se fera enlever à la place de sa sœur. Son destin sera de devenir femme de réconfort en Mandchourie.

Emi n’aura pas une vie heureuse non plus.

Le récit alterne entre l’histoire d’Hana et de sa sœur Emi.

 

4ème (Exaequo)

La vraie vie d'Adeline Dieudonné

 

(L’iconoclaste 2018)

Une jeune fille de dix ans porte un amour indestructible à son petit frère  de six ans, Gilles. Leur mère est transparente et soumise aux violences de son mari. Les deux enfants s’élèvent plus ou moins seuls.

Un accident va rompre la formidable complicité entre les enfants et notre héroïne fera tout pour que son petit frère soit de nouveau comme avant, pour retrouver la vraie vie.

 

Sauf d’Hervé Commère

(Fleuve éditions 2018)

Dès le début on se retrouve plongé au cœur du drame qui a marqué la jeunesse du narrateur. A 6 ans il apprend que ses parents ont péri dans l’incendie de leur manoir en Bretagne. Nous le retrouvons plusieurs décennies plus tard, à l’approche de la cinquantaine, Mathieu a une vie bien rangée, un métier de brocanteur qui le passionne et depuis 10 ans file le parfait amour avec Anne mais tout bascule lorsqu’il découvre dans son entrepôt un album contenant des photos de lui enfant alors que tout était censé avoir brûlé…

6ème

Summer de Monica Sabolo

(JC Lattès 2017) 

Alors que sa sœur a disparu il y a 25 ans, Benjamin est toujours aussi obsédé par elle. Il cauchemarde, a des réminiscences au beau milieu de sa journée... C’est l’eau le conducteur de sa psychose, un éclat bleu et il revoit Summer dans ce lac des années auparavant. Pour lui il y a un lien mais il est bien le seul de sa famille à y penser encore. Pour ses parents, Summer a fui et est sûrement morte ; une affaire douloureuse mais classée. Mais plus le temps avance et plus Benjamin doute.  Et si cette eau qui le hante ne voulait que lui rappeler ce qu’il sait déjà ?

 

7ème

Circé de Madeline Miller

(Rue Fromentin 2018)

 

Circé est une déesse, fille d’Hélios, roi du soleil. Elle va apprendre à maîtriser la magie des plantes. Grâce à ses dons, elle va commettre un acte qui va fortement déplaire aux dieux, elle sera condamnée à l’exil sur l’île d’Eaea.

Etant immortelle, elle verra beaucoup de personnes d’égarer sur son île ce qui nous permettra de revivre les grandes histoires de la mythologie grecque.

 

8ème

La nuit introuvable

(Philippe Rey 2018)

Nathan Weiss, 40 ans, expatrié en Slovénie pour son travail reçoit l’appel téléphonique d’une amie de sa mère qui lui explique que cette dernière est malade et qu’elle souhaite le revoir. Il n’a jamais été proche de sa mère et encore moins depuis le décès de son père.

 

Il décide quand même de revenir à Paris pour retrouver sa mère. Marthe  a dans le même temps confié 8 lettres à son amie Jeanne avec pour instruction de les remettre à son fils selon un calendrier précis.

 



Prix Yaka'Lire 2019

13/03/2019

 

Remise du Prix Yaka'Lire 2019

Samedi 25 mai 2019 à 11h

 

La sélection

yakalire2019

Cette lumière que je vois de Sofie Laguna

(Actes Sud 2017)

Jimmy, 6 ans, autiste, nous emporte dans le récit de son histoire.

C’est un enfant couvé par sa mère et elle refuse qu’il soit placé en institut spécialisé. Pour le père c’est une autre histoire, il a beaucoup de mal à supporter cet enfant différent. Son frère, Robby, essaye de faire de son mieux pour soulager sa mère et protéger ses proches du père qui s’alcoolise souvent et qui devient violent.

Avec sa propre perception du monde, Jimmy nous fait partager sur plusieurs années le quotidien de cette famille avec ces moments dramatiques et les périodes d’apaisement.

 

Filles de la mer de Mary Lynn Bracht

(Robert Laffont 2018) 

1943, île de Jeju en Corée du Sud. Depuis 1905, la Corée est sous occupation japonaise. Hana, 16 ans, et sa mère sont des haenyeo (pêcheuses en apnée). Un jour, Hana partie en mer voit sur le rivage un soldat japonais s’approchant de sa sœur. N’écoutant que son courage, elle revient sur la rive et se fera enlever à la place de sa sœur. Son destin sera de devenir femme de réconfort en Mandchourie.

Emi n’aura pas une vie heureuse non plus.

Le récit alterne entre l’histoire d’Hana et de sa sœur Emi.

 

Summer de Monica Sabolo

(JC Lattès 2017) 

Alors que sa sœur a disparu il y a 25 ans, Benjamin est toujours aussi obsédé par elle. Il cauchemarde, a des réminiscences au beau milieu de sa journée... C’est l’eau le conducteur de sa psychose, un éclat bleu et il revoit Summer dans ce lac des années auparavant. Pour lui il y a un lien mais il est bien le seul de sa famille à y penser encore. Pour ses parents, Summer a fui et est sûrement morte ; une affaire douloureuse mais classée. Mais plus le temps avance et plus Benjamin doute.  Et si cette eau qui le hante ne voulait que lui rappeler ce qu’il sait déjà ?

 

La vraie vie d'Adeline Dieudonné

 

(L’iconoclaste 2018)

Une jeune fille de dix ans porte un amour indestructible à son petit frère  de six ans, Gilles. Leur mère est transparente et soumise aux violences de son mari. Les deux enfants s’élèvent plus ou moins seuls.

 

Un accident va rompre la formidable complicité entre les enfants et notre héroïne fera tout pour que son petit frère soit de nouveau comme avant, pour retrouver la vraie vie.

 

La nuit introuvable

(Philippe Rey 2018)

Nathan Weiss, 40 ans, expatrié en Slovénie pour son travail reçoit l’appel téléphonique d’une amie de sa mère qui lui explique que cette dernière est malade et qu’elle souhaite le revoir. Il n’a jamais été proche de sa mère et encore moins depuis le décès de son père.

 

Il décide quand même de revenir à Paris pour retrouver sa mère. Marthe  a dans le même temps confié 8 lettres à son amie Jeanne avec pour instruction de les remettre à son fils selon un calendrier précis.

 

La salle de bal d’Anna Hope

(Gallimard 2017) 

Immersion dans l’asile d’aliénés de Sharston dans le Yorkshire (Angleterre) en 1911. Une nouvelle pensionnaire, Ella, arrive. Elle espère être rapidement  libérée mais au contraire son séjour sera prolongé. Elle finira par s’habituer à la routine de l’institution.

Les hommes et les femmes travaillent et vivent chacun de leur côté. Toutefois ils sont réunis tous les vendredis soirs dans une salle de bal où Ella et John tomberont mutuellement sous le charme.

 

Le docteur Fuller aux commandes de l’établissement s’intéresse de très près à l’eugénisme pour soigner les « aliénés ». Il pourrait bien mettre à mal les projets d’Ella et de John.

 

 

Sauf d’Hervé Commère

(Fleuve éditions 2018)

Dès le début on se retrouve plongé au cœur du drame qui a marqué la jeunesse du narrateur. A 6 ans il apprend que ses parents ont péri dans l’incendie de leur manoir en Bretagne. Nous le retrouvons plusieurs décennies plus tard, à l’approche de la cinquantaine, Mathieu a une vie bien rangée, un métier de brocanteur qui le passionne et depuis 10 ans file le parfait amour avec Anne mais tout bascule lorsqu’il découvre dans son entrepôt un album contenant des photos de lui enfant alors que tout était censé avoir brûlé…

 

 

Circé de Madeline Miller

(Rue Fromentin 2018)

 

Circé est une déesse, fille d’Hélios, roi du soleil. Elle va apprendre à maîtriser la magie des plantes. Grâce à ses dons, elle va commettre un acte qui va fortement déplaire aux dieux, elle sera condamnée à l’exil sur l’île d’Eaea.

Etant immortelle, elle verra beaucoup de personnes d’égarer sur son île ce qui nous permettra de revivre les grandes histoires de la mythologie grecque.



Remise du prix 2018

24/04/2018

Samedi 26 Mai 2018 à 11h

2018-affiche-vote-300px


Télécharger le bulletin de vote

 

Venez découvrir le roman préféré des lecteurs du Prix et échanger vos impressions, idées sur les livres. Si vous n'avez pas participé cette année, n'hésitez à nous rejoindre pour connaître le Prix, vous donner envie de lire les livres...

Vous avez lu tout ou en partie les romans du Prix, vous pouvez voter jusqu'au 25 mai 2018 inclus. Les bulletins seront disponibles à la Médiathèque.

Liste de la sélection

Le pont sans retour, Vincent-Paul BROCHARD, Ed. Philippe Picquier, 2017.

Julie Duval est enlevée par le régime nord-coréen au cours de ce qu’elle croit être un voyage d’agrément en Asie avec une amie japonaise.
Elle va vite devoir se plier aux exigences de ses ravisseurs en apprenant l’idéologie du régime et en suivant une discipline de fer. Elle ne connait pas le dessein qu’elle sert précisément mais elle n’a pas d’autre choix que de s’y soumettre.
On peut être destabilisé par des passages très documentaires dans le roman mais on apprend beaucoup sur les usages et les pratiques en vigueur. Le destin de Julie dans ce pays et l’engrenage dans lequel elle s’est retrouvée malgré elle nous tient en haleine.

 

Dans les eaux du Grand Nord, Ian McGUIRE, Ed. 10/18, 2017.

Le baleinier le Volunteer est parti du Yorkshire pour le Groenland avec, à son bord, un équipage cosmopolite. Du médecin de bord ancien militaire au passé trouble jusqu’au harponneur sanguinaire, la méfiance est de mise et la tension monte jusqu’à ce que l’on retrouve le corps d’un mousse violemment assassiné.
Dans ce huis-clos qu’est le baleinier, la tension grandit, exacerbée par les rudes conditions climatiques et une pêche à la baleine en déclin. Néanmoins lorsque la Nature se dresse contre l’homme, même le pire des assassins devient une question secondaire. 

 

Tout ce dont on rêvait, François ROUX, Albin Michel, 2017.

C’est l’histoire de Justine qui malgré son amour pour Alex va trouver son équilibre et construire une famille avec le frère de ce dernier, Nicolas.
Ils vivent dans le bonheur jusqu’au jour où Nicolas va perdre son travail et qu’il va vivre une descente aux enfers. A travers cette histoire, l’auteur brosse le portrait de notre société actuelle minée par le chômage et les compromis idéologiques.

 

L'expédition, Monica KRISTENSEN, Gaïa Edition, 2014.

L’inspecteur Knut Fjeld est en poste dans l’archipel du Svalbard en Norvège. Il va recevoir un appel inquiètant :  au 87ème parallèle nord, une expédition se trouve en difficulté. Le policier va être héliporté sur place et sera dans l’obligation de faire évacuer un membre de l’expédition qui souffre d’un mal étrange.
Les autres membres de l’expédition sont obstinés à atteindre leur objectif coûte que coûte et refuse d’être rapatrié. Knut qui perçoit des zones d’ombres dans leur histoire va se retrouver coincé sur la banquise avec ces trois personnages bien mystérieux dans un huis-clos à forte tension…

 

Le dernier des nôtres, Adélaïde de CLERMONT-TONNERRE, Grasset, 2016.

Le récit nous fait suivre en parallèle la rencontre à New York en 1969 de Werner et Rebecca et l’histoire de la naissance d’un garçon à Dresde en Allemagne en 1945.
Cette construction en chapitre alterné donne beaucoup de rythme à ce récit d’une période historique tragique et d’une histoire d’amour compliquée .

 

Ma part de gaulois, Magyd CHERFI, Actes Sud, 2016.

"J'aimais les mythes. Ils n'étaient pas des histoires d'adultes et ils n'étaient pas des histoires d'enfants. Ils étaient mieux que cela. Ils étaient, tout simplement." De retour dans la maison de sa famille pour des obsèques, un homme encore jeune, sombre et nostalgique, retrouve les lieux de son passé et des images qu'il croyait oubliées. Le suicide d'un locataire dans une voiture au bout d'un chemin, sa rencontre avec une petite voisine, Lettie, qui affirmait alors que l'étang de derrière la maison était un océan.

Et les souvenirs de l'enfance, qu'il croyait enfuis, affluent alors avec une précision troublante...

 

Article 353 du code pénal, Tanguy VIEL, A vue d'oeil, 2016.

L’histoire se déroule aux alentours de Brest dans les années 90. Dès le départ le coupable est connu, Martial Kermeur a bien poussé à l’eau Antoine Lazenec lors d’une sortie en mer.
Martial va très vite être arrêté et auditionné par un juge. Il va alors lui expliquer par un long monologue sa relation avec Antoine et le lent processus qui l’a amené à ce geste extrême…

 

Le gardien des choses perdues, Ruth HOGAN, Actes Sud, 2017.

Laura retrouve peu à peu la joie de vivre au contact d’Anthony Peardew dont elle est l’assistante. A sa grande surprise, à la mort de ce dernier, elle hérite de sa superbe demeure et surtout d’un trésor improbable composé d’objets perdus accumulés par Anthony pendant des années. Pour mériter cet héritage elle doit retrouver les propriétaires de ces objets.
C’est toute une aventure qui commence pour Laura qui va faire son maximum pour accomplir sa mission. 


Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver.



Prix Yaka'Lire 2018

29/09/2017

prix yaka'lire 2018

Vous aimez lire, découvrir de nouveaux auteurs, discuter de vos lectures et échanger vos impressions à ce propos ... Participez donc au Prix Yaka'Lire 2018

Voici la sélection de cette année:

 

- Le pont sans retour, Vincent-Paul BROCHARD, Ed. Philippe Picquier, 2017.

Julie Duval est enlevée par le régime nord-coréen au cours de ce qu’elle croit être un voyage d’agrément en Asie avec une amie japonaise.
Elle va vite devoir se plier aux exigences de ses ravisseurs en apprenant l’idéologie du régime et en suivant une discipline de fer. Elle ne connait pas le dessein qu’elle sert précisément mais elle n’a pas d’autre choix que de s’y soumettre.
On peut être destabilisé par des passages très documentaires dans le roman mais on apprend beaucoup sur les usages et les pratiques en vigueur. Le destin de Julie dans ce pays et l’engrenage dans lequel elle s’est retrouvée malgré elle nous tient en haleine.

 

- Dans les eaux du Grand Nord, Ian McGUIRE, Ed. 10/18, 2017.

Le baleinier le Volunteer est parti du Yorkshire pour le Groenland avec, à son bord, un équipage cosmopolite. Du médecin de bord ancien militaire au passé trouble jusqu’au harponneur sanguinaire, la méfiance est de mise et la tension monte jusqu’à ce que l’on retrouve le corps d’un mousse violemment assassiné.
Dans ce huis-clos qu’est le baleinier, la tension grandit, exacerbée par les rudes conditions climatiques et une pêche à la baleine en déclin. Néanmoins lorsque la Nature se dresse contre l’homme, même le pire des assassins devient une question secondaire.

 

- Tout ce dont on rêvait, François ROUX, Albin Michel, 2017.

C’est l’histoire de Justine qui malgré son amour pour Alex va trouver son équilibre et construire une famille avec le frère de ce dernier, Nicolas.
Ils vivent dans le bonheur jusqu’au jour où Nicolas va perdre son travail et qu’il va vivre une descente aux enfers. A travers cette histoire, l’auteur brosse le portrait de notre société actuelle minée par le chômage et les compromis idéologiques.

 

- L'expédition, Monica KRISTENSEN, Gaïa Edition, 2014.

L’inspecteur Knut Fjeld est en poste dans l’archipel du Svalbard en Norvège. Il va recevoir un appel inquiètant :  au 87ème parallèle nord, une expédition se trouve en difficulté. Le policier va être héliporté sur place et sera dans l’obligation de faire évacuer un membre de l’expédition qui souffre d’un mal étrange.
Les autres membres de l’expédition sont obstinés à atteindre leur objectif coûte que coûte et refuse d’être rapatrié. Knut qui perçoit des zones d’ombres dans leur histoire va se retrouver coincé sur la banquise avec ces trois personnages bien mystérieux dans un huis-clos à forte tension…

 

- Le dernier des nôtres, Adélaïde de CLERMONT-TONNERRE, Grasset, 2016.

Le récit nous fait suivre en parallèle la rencontre à New York en 1969 de Werner et Rebecca et l’histoire de la naissance d’un garçon à Dresde en Allemagne en 1945.
Cette construction en chapitre alterné donne beaucoup de rythme à ce récit d’une période historique tragique et d’une histoire d’amour compliquée .

 

- Ma part de gaulois, Magyd CHERFI, Actes Sud, 2016.

"J'aimais les mythes. Ils n'étaient pas des histoires d'adultes et ils n'étaient pas des histoires d'enfants. Ils étaient mieux que cela. Ils étaient, tout simplement." De retour dans la maison de sa famille pour des obsèques, un homme encore jeune, sombre et nostalgique, retrouve les lieux de son passé et des images qu'il croyait oubliées. Le suicide d'un locataire dans une voiture au bout d'un chemin, sa rencontre avec une petite voisine, Lettie, qui affirmait alors que l'étang de derrière la maison était un océan.

Et les souvenirs de l'enfance, qu'il croyait enfuis, affluent alors avec une précision troublante...

 

- Article 353 du code pénal, Tanguy VIEL, A vue d'oeil, 2016.

L’histoire se déroule aux alentours de Brest dans les années 90. Dès le départ le coupable est connu, Martial Kermeur a bien poussé à l’eau Antoine Lazenec lors d’une sortie en mer.
Martial va très vite être arrêté et auditionné par un juge. Il va alors lui expliquer par un long monologue sa relation avec Antoine et le lent processus qui l’a amené à ce geste extrême…

 

- Le gardien des choses perdues, Ruth HOGAN, Actes Sud, 2017.

Laura retrouve peu à peu la joie de vivre au contact d’Anthony Peardew dont elle est l’assistante. A sa grande surprise, à la mort de ce dernier, elle hérite de sa superbe demeure et surtout d’un trésor improbable composé d’objets perdus accumulés par Anthony pendant des années. Pour mériter cet héritage elle doit retrouver les propriétaires de ces objets.
C’est toute une aventure qui commence pour Laura qui va faire son maximum pour accomplir sa mission.


Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver.

 

Règlement du Prix Yaka’lire

Art 1 : La Bibliothèque Municipale de Cormelles le Royal lance pour 2017-2018 son 7ème Prix des lecteurs.

Art 2 : Le Prix des lecteurs sera attribué au roman le plus apprécié par les participants et ce parmi une sélection de 8 romans.

La sélection comporte les livres suivants :

Vincent-Paul Brochard, Le pont sans retour, Editions Philippe Picquier 2017
Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Le dernier des nôtres, Grasset 2016
Ian McGuire, Dans les eaux du Grand Nord, Editions 10/18  2017
Magyd Cherfi, Ma part de Gaulois, Actes Sud 2016
Monica Kristensen, L’expedition, Gaïa 2016   
Ruth Hogan, Le gardien des choses perdues,  Actes Sud 2017
François Roux, Tout ce dont on rêvait, Albin Michel 2017
Tanguy Viel, Article 353 du code pénal, Les Editions de Minuit 2017

Le lancement du Prix Yaka’lire aura lieu le 29 septembre 2017

Art 3 : Les participants doivent s’inscrire et s’engager à lire les 8 romans. Pourront participer au vote les personnes ayant lu tous les ouvrages.

Art 4 : Le Prix se déroulera du 29 septembre 2017 au mois de mai 2018. Une date plus précise sera donnée ultérieurement aux participants.

Art 5 :  Au mois de mai 2018, les participants se retrouveront pour échanger leurs opinions et pour découvrir le classement de chaque roman. Le Prix sera décerné au roman le plus plébiscité.

 

 



Prix Yaka'Lire 2017

30/05/2017

Le Prix Yaka'Lire 2017 a été décerné à :

 

2017-affiche-gagnant200px

La loi du silence, roman d'Anita TERPSTRA.

 

Alma Meester, son mari Linc et leurs enfants Iris et Sander semblent être une famille heureuse. Tout bascule lorsque Sander, âgé de onze ans, disparaît avec un petit camarade lors d'une colonie de vacances. Le corps de ce dernier est retrouvé, mais Sander, lui, semble s'être évaporé dans la nature. Cinq ans plus tard, un jeune homme se signale à un poste de police en Allemagne. Fous de joie, Alma et Linc peuvent à nouveau serrer leur fils dans leurs bras. Il affirme être Sander, le garçon disparu des années plus tôt. Pourtant les retrouvailles sont loin d'être parfaites, et la famille commence à douter. Sander est-il vraiment celui qu'il prétend être ? Il a toujours été un garçon étrange, insaisissable, au comportement parfois malsain... Pour le savoir, ils devront se replonger dans un passé qu'ils préféreraient oublier afin de découvrir ce qui est réellement arrivé pendant la colonie de vacances.

Roman qui nous égare sur de fausses pistes, chaque membre de la famille cache des choses. C’est au travers d’un style simple et efficace que nous allons découvrir la vérité qui est inspirée de faits réels.

 

loidusilence

Disponibilité et réservation

 

Découvrez le classement du Prix Yaka'Lire 2017 :

1 - La loi du silence, Anita Terpstra, Denoël, 2016.

2 - Illettré, Cécile Ladjali, Actes Sud, 2016.

3 - Les pêcheurs, Chigozie Obioma, Ed. de l'olivier, 2016.

4 - Délivrances, Toni Morrison, Bourgois, 2015.

5 - In Utero, Julien Blanc-Gras, Au Diable Vauvert, 2015.

6 - Les perles noires de Jackie O., Stéphane Carlier, Cherche midi, 2016.

7 - A toi, Claudia Pineiro, Actes Sud, 2015.

8 - Le serment de Compostelle, Brigite Piedfert, Ouest-France, 2016.

 

Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver