2 oeuvres de l'Artothèque, 2 mois à la Médiathèque

22/09/2017

Zoom sur ...

 

En lien avec l’animation « Ramène ta science » de septembre 2017 à juin 2018, la médiathèque expose durant 2 mois, 2 œuvres de l’artothèque qui ont des liens avec la géométrie, l’architecture, les mathématiques ou les sciences en général. Le choix des bibliothécaires n’explique en rien l’intention des artistes.

Retrouvez des informations et présentations des artistes sur le site de la médiathèque http://www.cormellesleroyal.fr/mediatheque ou le site de l’artothèque www.artotheque-caen.net

 

 

dolla (Copier)

Noël DOLLA

Trois bulles - gravure, 1997

 

 

Noël Dolla, né en 1945 à Nice où il vit et travaille est un artiste associé ou groupe Supports / surfaces.

Depuis plus de trente ans, il tente de répondre dans ses œuvres à la question de la peinture et plus  particulièrement, de la peinture abstraite déplaçant continuellement son travail dans des champs d’investigation qui lui permette d’explorer la pratique picturale jusqu’à ses limites ou ses marges les plus fines. Noël Dolla est professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de la Villa d’Arson, Nice ;

(Source : les Presses du réel)

Biographie de l'Artothèque au format Pdf

 

Jean-Claude Mattrat

Des morceaux de chandelles éteintes - Sérigraphie, 2011

Jean-Claude Mattrat est né en 1951 à Rouen. Il vit et travaille à Avenay, Près de Caen.

Après ses études à l'école des Beaux-Arts de Rouen, J.C. Mattrat travaille successivement dans une imprimerie, chez un photograveur, dans une agence de publicité... Il intervient jusque vers la fin des années 80 en tant que dessinateur de presse et illustrateur dans différents journaux.
Utilisant exclusivement la sérigraphie, son œuvre se décline par séries rassemblées sous forme de port-folio ou de livres.
De 1998 à 2002, il signe ses réalisations en utilisant 4 "synonymes" : Claire Villaneau, Pierre Bossuet, Franck Grignoire et Luc Roux, noms composés avec les prénoms de ses frères et sœurs et les noms de ses grands-parents paternels et maternels.

Lire la biographie complète sur le site de l'Artothèque

Site Internet

Article du blog de la Médiathèque

 

Enregistrer



Le sorcier vert

21/07/2017

Zoom sur … Le sorcier vert de Valentine Goby

illustré par Muriel Kerba. Ed. Thierry Magnier, 2016

 

lesorciervert

 


Voici un conte écologique, biographique sur Sebastião Salgado, grand photographe, qui revient dans son pays, le Brésil, après avoir parcouru le monde. Son pays a bien changé, il n’y a plus d’arbres, ni de population là où il vivait avec son père. Il lance alors le pari fou de replanter des arbres mais il lui faudra plusieurs essais et éprouver le doute des habitants avant de voir apparaître une forêt. Un autre défi l’attend, faire revenir l’eau et la population.

Le récit est accessible aux enfants, optimiste, poétique, comme le sont aussi les illustrations pleines de superpositions colorées.

L’illustratrice, Muriel Kerba a d’abord travaillé ses illustrations autour des thèmes de la ville et de la nature. Elles ont ensuite été proposées à Valentine Goby pour écrire son récit. L’éditeur a créé ainsi la collection « Les décadrés » qui regroupent plusieurs albums d’auteurs et illustrateurs différents et qui ont travaillé sur le même principe.


D’autres documents sur Sebastião Salgado disponibles à la Médiathèque

- Génesis

- Le sel de la terre / Wim Wenders DVD

- Est-ce ainsi que les hommes vivent



Prix Yaka'Lire 2017

30/05/2017

Le Prix Yaka'Lire 2017 a été décerné à :

 

2017-affiche-gagnant200px

La loi du silence, roman d'Anita TERPSTRA.

 

Alma Meester, son mari Linc et leurs enfants Iris et Sander semblent être une famille heureuse. Tout bascule lorsque Sander, âgé de onze ans, disparaît avec un petit camarade lors d'une colonie de vacances. Le corps de ce dernier est retrouvé, mais Sander, lui, semble s'être évaporé dans la nature. Cinq ans plus tard, un jeune homme se signale à un poste de police en Allemagne. Fous de joie, Alma et Linc peuvent à nouveau serrer leur fils dans leurs bras. Il affirme être Sander, le garçon disparu des années plus tôt. Pourtant les retrouvailles sont loin d'être parfaites, et la famille commence à douter. Sander est-il vraiment celui qu'il prétend être ? Il a toujours été un garçon étrange, insaisissable, au comportement parfois malsain... Pour le savoir, ils devront se replonger dans un passé qu'ils préféreraient oublier afin de découvrir ce qui est réellement arrivé pendant la colonie de vacances.

Roman qui nous égare sur de fausses pistes, chaque membre de la famille cache des choses. C’est au travers d’un style simple et efficace que nous allons découvrir la vérité qui est inspirée de faits réels.

 

loidusilence

Disponibilité et réservation

 

Découvrez le classement du Prix Yaka'Lire 2017 :

1 - La loi du silence, Anita Terpstra, Denoël, 2016.

2 - Illettré, Cécile Ladjali, Actes Sud, 2016.

3 - Les pêcheurs, Chigozie Obioma, Ed. de l'olivier, 2016.

4 - Délivrances, Toni Morrison, Bourgois, 2015.

5 - In Utero, Julien Blanc-Gras, Au Diable Vauvert, 2015.

6 - Les perles noires de Jackie O., Stéphane Carlier, Cherche midi, 2016.

7 - A toi, Claudia Pineiro, Actes Sud, 2015.

8 - Le serment de Compostelle, Brigite Piedfert, Ouest-France, 2016.

 

Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver



Après-midi jeux de société et PS4

20/05/2017

Y étiez vous ?

affiche-20mai-site

Après-midi jeux de société et PS4

Samedi 20 mai 2017,  jeunes et moins jeunes ont pû découvrir de nombreux jeux de sociétés originaux. Cette après-midi a été animé par Hyppolyte de l'association Faim d'jeux (https://www.facebook.com/faimdjeux). Parallèlement été proposée la PS4 où de nombreux matchs de foot ont eu lieu...

 IMG_20170520_142335

IMG_20170520_143022 IMG_20170520_162303

IMG_20170520_162254 IMG_20170520_160739

IMG_20170520_162310 IMG_20170520_141508

IMG_20170520_151145

 



Petit Pays, roman de Gaël Faye

06/12/2016

Coup de coeur

 

petit-pays-de-gael-faye (Copier)

Petit Pays, roman de Gaël Faye

 

"En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…".

C’est parce que l’on regarde ce Petit Pays à travers le regard candide de Gabriel, le petit héros de l’histoire, que l’on se retrouve si vite happé par la beauté et la tragédie de ce livre. Dès les premières pages on nage dans ce paradis de l’enfance, avec des descriptions simples mais quasi odorantes. Mais c’est aussi dès les premières pages que l’on pressent, et même craint, les événements à venir. Le récit se place entre deux parenthèses de Gabriel adulte, l’une pour introduire le récit et nous donner déjà quelques frissons d’anticipation et l’autre pour le clôturer, et ainsi achever de nous bouleverser. A la fois ode à son pays d’origine, le Burundi, et à la fois témoignage d’un des plus terrible chapitre de notre Histoire, il n’y a pas de place pour l’hyperbole ou le pathétique forcé. Nous sommes nous-mêmes redevenus enfants et comme Gabriel nous comprenons qu’au fil de notre lecture, nous perdons quelque chose. Que ce soit l’innocence ou l’enfance, cette maturation exige presque autant de nous, lecteurs, qu’à Gabriel. En somme un livre magnifique dans sa manière de nous transformer, mais aussi dur dans sa manière de nous faire redevenir adulte.