Remise du prix Yaka'Lire

20/04/2016

Samedi 28 Mai 2016 à 11h

2016-yakalire-resultatvote-web


Télécharger le bulletin de vote

 

Venez découvrir le roman préféré des lecteurs du Prix et échanger vos impressions, idées sur les livres. Si vous n'avez pas participé cette année, n'hésitez à nous rejoindre pour connaître le Prix, vous donner envie de lire les livres...

Vous avez lu tout ou en partie les romans du Prix, vous pourrez voter du 3 au 27 mai 2016. Les bulletins seront disponibles à la Médiathèque.

Pour rappel, les titres en compétition :

- Et je danse, aussi, Anne-Laure BONDOUX, Jean-Claude MOURLEVAT, Fleuve, 2015.

- Le Facteur émotif, Denis THERIAULT, A. Carrière, 2015.

- La Fille du train, Paula HAWKINS, Sonatine, 2015.

- L'Invité du soir, Fiona MCFARLANE, L'Olivier, 2014.

- Je me suis tue, Mathieu MENEGAUX, Grasset, 2015.

- L'Océan au bout du chemin, Neil GAIMAN, Au Diable Vauvert, 2014.

- Six fourmis blanches, Sandrine COLLETTE, Denoël, 2015.

- Venise n'est pas en Italie, Ivan CALBERAC, Flammarion, 2015.



Les meilleurs livres de l'année selon Le Point

19/01/2016

Les 25 meilleurs romans de l'année selon Le Point

 

americanah  cosmos  arabedufutur2

 

Chaque année, le magazine Le Point établi la liste des 25 meilleurs romans, essais, BD et biographies parus pendant l'année. Nous retrouvons en tête de gondole les livres primés par le Goncourt, Renaudot et autres. Voici les titres que possède la médiathèque. N'hésitez pas à les emprunter !


- Cosmos, Michel ONFRAY, Flammarion, 2015.

- Americanah, Chimamanda Ngozi ADICHIE, Gallimard, 2015.

- La Septième fonction du langage, Laurent BINET, Grasset, 2015.

- Boussole, Mathias ENARD, Actes Sud, 2015.

- Un amour impossible, Christine ANGOT, Flammarion, 2015.

- D'après une histoire vraie, Delphine de Vigan, Lattès, 2015.

- La Cache, Christophe BOLTANSKI, Stock, 2015.

- L'Arabe du futur 2, Riad SATTOUF, Allary, 2015.


Voir la liste complète

 

Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le contraire, le réserver.



Les livres primés en 2015

06/01/2016

Zoom sur ... Les livres primés en 2015


Qu'est-ce qu'un prix littéraire ? Il s'agit d'une distinction remise pour une œuvre littéraire particulière par des institutions publiques ou privées, des associations, des académies, des fondations ou encore des personnes individuelles. Ils sont décernés (pour la majorité) une fois par an, sont classés dans les catégories "national" et "international" et s'accompagnent de la remise d'une somme d'argent, d'une bourse ou encore d'un objet d'art.

Voici la liste des romans primés en 2014 disponible à la médiathèque :


Prix Goncourt 2015

boussole

Boussole, roman de Mathias ENARD.

Insomniaque, sous le choc d'un diagnostic médical alarmant, Franz Ritter, musicologue viennois, fuit sa longue nuit solitaire dans les souvenirs d'une vie de voyages, d'étude et d'émerveillements.

 

Prix Renaudot et Goncourt des lycéens 2015

dapresunehistoirevraie

D'après une histoire vraie, Delphine de VIGAN.

« Ce livre est le récit de ma rencontre avec L.L. est le cauchemar de tout écrivain.Ou plutôt le genre de personne qu'un écrivain ne devrait jamais croiser.» Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s'aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cœur d'une époque fascinée par le Vrai.


Prix Femina 2015

lacache

La Cache, Christophe BOLTANSKI.

Que se passe-t-il quand on tête au biberon à la fois le génie et les névroses d'une famille pas comme les autres, les Boltanski ? Que se passe-t-il quand un grand-père qui se pensait bien français, mais voilà la guerre qui arrive, doit se cacher des siens, chez lui, en plein Paris, dans un « entredeux », comme un clandestin ? Quel est l'héritage de la peur, mais aussi de l'excentricité, du talent et de la liberté bohème ? Comment transmet-on le secret familial, le noyau d'ombre qui aurait pu tout engloutir ?

La Cache est le roman-vrai des Boltanski, une plongée dans les arcanes de la création, une éducation insolite « Rue-de-Grenelle », de la Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui. Et la révélation d'un auteur.

 

Prix Femina étranger 2015

lacouleurdeleau

La Couleur de l'eau, Kerry HUDSON.

Sous le charme, Dave, vigile dans un luxueux magasin londonien, laisse partir une jeune voleuse qu'il venait de surprendre. Sa journée terminée, il la découvre dehors, à l'attendre. C'est le début d'une relation complexe, entre deux êtres abîmés, chacun dissimulant un lourd passé. Comment Alena, venue avec tant de projets de sa Russie natale, se retrouve-t-elle à la rue et sans papiers ? Pourquoi Dave vit-il comme en exil à quelques kilomètres de chez lui ? Qu'ont-ils bien pu traverser l'un et l'autre pour être si tôt désabusés ? Le parcours d'Alena, lié aux réseaux de prostitution, est chargé de compromissions, de peurs et d'espoirs étouffés. L'histoire de Dave part des cités anglaises, à l'horizon bien bas, celle d'un garçon aux rêves d'aventure mais trop obéissant et un peu lâche. Page après page, ils s'apprivoisent, se rapprochent - en prenant soin d'éviter leurs zones d'ombre qui, bien évidemment, finiront par les rattraper. Se gardant des clichés et du larmoyant, Kerry Hudson ne juge jamais ses personnages, elle les raconte, avec leurs fragilités et leurs faiblesses. De Londres à la Sibérie en passant par Moscou, elle tresse un récit d'une grande finesse et livre une moderne et atypique histoire d'amour.

 

Prix Interallié 2015

laseptiemefonctiondulangage

La Septième fonction du langage, Laurent BINET.

Le point de départ de ce roman est la mort de Roland Barthes, renversé par une camionnette de blanchisserie le 25 février 1980. L'hypothèse est qu'il s'agit d'un assassinat. Dans les milieux intellectuels et politiques de l'époque, tout le monde est suspect...

 

Prix Décembre 2015

unamourimpossible

Un Amour impossible, Christine ANGOT.

Pierre et Rachel vivent une liaison courte mais intense à Châteauroux à la fin des années 1950. Pierre, érudit, issu d'une famille bourgeoise, fascine Rachel, employée à la Sécurité sociale. Il refuse de l'épouser, mais ils font un enfant. L'amour maternel devient pour Rachel et Christine le socle d'une vie heureuse. Pierre voit sa fille épisodiquement. Des années plus tard, Rachel apprend qu'il la viole. Le choc est immense. Un sentiment de culpabilité s'immisce progressivement entre la mère et la fille. Christine Angot entreprend ici de mettre à nu une relation des plus complexes, entre amour inconditionnel pour la mère et ressentiment, dépeignant sans concession une guerre sociale amoureuse et le parcours d'une femme, détruite par son péché originel : la passion vouée à l'homme qui aura finalement anéanti tous les repères qu'elle s'était construits.

 

Prix Médicis 2015

titusnaimaitpasberenice

Titus n'aimait pas Bérénice, Nathalie AZOULAI.

Titus n'aimait pas Bérénice alors que Bérénice pensait qu'il l'aimait. Titus n'aimait pas Bérénice alors que tout le monde a toujours pensé qu'il n'avait pas le choix et qu'il la quittait contre sa propre volonté. Titus est empereur de Rome, Bérénice, reine de Palestine. Ils vivent et s'aiment au Ier siècle après Jésus-Christ. Racine, entre autres, raconte leur histoire au XVIIe siècle. Mais cette histoire est actuelle : Titus quitte Bérénice dans un café. Dans les jours qui suivent, Bérénice décide de revenir à la source, de lire tout Racine, de chercher à comprendre ce qu'il a été, un janséniste, un bourgeois, un courtisan. Comment un homme comme lui a-t-il pu écrire une histoire comme ça ? Entre Port-Royal et Versailles, Racine devient le partenaire d'une convalescence où affleure la seule vérité qui vaille : si Titus la quitte, c'est qu'il ne l'aime pas comme elle l'aime. Mais c'est très long et très compliqué d'en arriver à une conclusion aussi simple.

 

Prix Médicis étranger 2015

encore

Encore, Hakan GUNDAY.

Gazâ vit sur les bords de la mer Egée. Il a 9 ans quand, à peine sorti de l'école, il devient passeur de clandestins. Il travaille avec son père Ahad, ainsi que les frères Harmin et Dordor, commandants des bateaux qui emmènent les migrants en Grèce. Pendant des années, Gazâ et Ahad entreposent dans un dépôt cette marchandise humaine, ces individus qui viennent de parcourir plusieurs milliers de kilomètres. Jusqu'au jour où Gazâ cause la mort d'un jeune Afghan du nom de Cuma, le seul être humain qui ait fait preuve d'un peu d'humanité envers lui. Dès lors, dans ce monde violent et désabusé, Gâza ne cesse de penser à Cuma et conserve précieusement la grenouille en papier qu'il lui avait donnée - ce qui n'empêche pas Gazâ de transformer le dépôt en terrain d'observation des dynamiques de domination et de devenir le tortionnaire des clandestins qui ont le malheur de tomber entre ses mains. Cependant, un soir, tout bascule et c'est désormais à lui de trouver comment survivre...


Prix littéraire Le Monde 2015

cecoeurchangeant

Ce Coeur changeant, Agnès DESARTHE.

Née à l'aube du XXe siècle, Rose débarque à Paris à 20 ans et se trouve projetée dans un univers totalement inconnu. L'affaire Dreyfus, puis la guerre de 14 éclatent. Les années folles se succèdent. Les bas-fonds, la vie de bohême, la solitude... Rose risque à tout moment de tomber.Usant de toutes les ressources du romanesque, Agnès Desarthe mêle le murmure de l'intime et le souffle de l'Histoire dans ce grand livre baroque qui signe son retour à la fiction.

 

(Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver)



D'après une histoire vraie de Delphine de VIGAN

12/11/2015

Zoom sur ...


dapresunehistoirevraie

D'après une histoire vraie, roman de Delphine de VIGAN.

 

"Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu'un écrivain ne devrait jamais croiser."

Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s'aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cœur d'une époque fascinée par le Vrai.

Que peut-on écrire après un livre comme Rien ne s'oppose à la nuit, avant-dernier roman de Delphine de Vigan, aussi personnel qu'intimiste. Suite à ce succès fulgurant, l'auteure, qui n'était pas préparée à affronter cela, va connaître une période de trouble, puis de dépression en partie causée par le syndrome de la page blanche. C'est pendant cette période qu'elle va faire la rencontre de L., personnage central du roman, autant amie qu'ennemie.

Construit comme un thriller psychologique, l'auteure nous amène cependant à nous interroger sur la part de vrai et de faux présent dans ce roman. On a bien du mal à faire la différence entre la vérité et la fiction. Selon Delphine de Vigan, c'est au lecteur de choisir ce qu'il veut croire ou non. Le roman présente plusieurs thèmes traités avec habilité, on nous pousse à réfléchir sur le travail d'écriture, l'inspiration, tout en touchant à des sujets plus sensibles, plus intimes, tels que la folie ou les relations nocives et destructrices. Le tout porté par une plume toujours aussi efficace. Un très bon roman aux multiples facettes qui se laisse dévorer.

Delphine de Vigan a reçu, le 3 novembre 2015, le prix Renaudot pour ce roman.

 

Réservation et disponibilité



Présentation de la sélection Yaka'lire 2016

16/09/2015

Présentation de la sélection Yaka'lire 2016

 

2016-yakalirepresentation%20%28Copier%29

 

Vous aimez lire, découvrir de nouveaux auteurs, discuter de vos lectures et échanger vos impressions à ce propos ... Participez donc au Prix Yaka'Lire 2016.

Le principe : chaque année, l'équipe de la médiathèque sélectionne 8 romans parus dans l'année en cours, il vous suffit de lire ces livres jusqu'en juin où vous pourrez voter pour votre livre préféré afin de décerner le prix Yaka'lire 2016.

Nous allons présenter la sélection vendredi 18 septembre à 18h autour d'un café. Un moment convivial à ne louper sous aucun prétexte !