Prix Yaka'Lire 2015

03/06/2015

Le Prix Yaka'Lire 2015 a été décerné à :

 

2015-yakalireresultat-web

Le Liseur du 6h27, roman de Jean-Paul DIDIERLAURENT.

 

Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d'une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine ...

La vie de Guylain Vignolles semble bien triste : raillé à cause de son patronyme depuis sa plus tendre enfance, sa vie ne se résume qu'à exercer un métier qu'il déteste et à nourrir son seul compagnon : un poisson rouge répondant au nom de Rouget de Lisle. Ses seuls amis sont un cul-de-jatte, ancien employé au broyage victime d'un accident du travail et le gardien de l'usine, grand amateur d'alexandrins et de théâtre classique. Dans la journée, le seul moment où il se sent vivant, c'est quand il prend la parole dans le RER pour lire des extraits de livres, rescapés de la broyeuse qu'il alimente chaque jour. Un rythme de vie assommant d'ennui ... Jusqu'au jour où il trouve une mystérieuse clé USB ! Je vous laisse découvrir ce qu'elle contient en empruntant ce roman drôle et décalé à souhait, porté par des personnages hauts en couleurs. Un de ces livres qui font du bien.

 

leliseurdu6h27

 

Disponibilité et réservation

 

Découvrez le classement du Prix Yaka'Lire 2015 :

1 - Le Liseur du 6h27, Jean-Paul DIDIERLAURENT.

2 - Réparer les vivants, Maylis de KERANGAL.

3 - Désordre, Penny HANCOCK.

4 - L'Eté des lucioles, Gilles PARIS.

5 - Les Suprêmes, Edward Kelsey MOORE.

6 - Les Serrements d'amour, Richard CANNAVO.

7 - Une Enfance de Jésus, J. M. COETZEE.

8 - Schroder, Amity GAGE.

 

Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver



Festival Les Etonnants voyageurs de Saint Malo

20/05/2015

Zoom sur ...


etonnantsvoyageurs

Le Festival "Etonnants voyageurs" de Saint-Malo.

 

Le festival Etonnants voyageurs, festival international du livre et du film, se tiendra les 23, 24 et 25 mai à Saint-Malo. Il explore, depuis 1990, les littératures d'Orient, d'Amérique latine et d'Afrique. Pendant trois jours, 200 auteurs du monde entier se retrouvent pour animer débats, cafés littéraires, lectures dans 25 lieux de la ville. Le festival s'est aussi exporté à l'étranger, notamment au Mali, en République du Congo, à Haïti et en Israël.

Plusieurs prix littéraires sont remis : le prix Ouest France Etonnants voyageurs (Lola Lafon l'a obtenu en 2014 pour La Petite communiste qui ne souriait jamais, Actes Sud, 2014), les prix Littérature-monde, français et étranger, cette année, décernés à Simone Schwarz Bart (L'Ancêtre en solitude, Seuil, 2015) et à Philipp Meyer (Le Fils, Albin Michel, 2014), le prix Nicolas Bouvier, le prix Gens de mer, le grand prix de l'Imaginaire, ...

Le thème de 2015 est "Sortie de crise". Le festival reviendra sur les terribles évènements de janvier. Sera aussi abordé le thème "Un monde très noir" dédié au roman noir où vous sera présenté une sélection de BD, polars et films noirs.


Lien vers le site du festival



Les livres primés en 2014

19/01/2015

Zoom sur ... Les livres primés en 2014

 

Qu'est-ce qu'un prix littéraire ? Il s'agit d'une distinction remise pour une œuvre littéraire particulière par des institutions publiques ou privées, des associations, des académies, des fondations ou encore des personnes individuelles. Ils sont décernés (pour la majorité) une fois par an, sont classés dans les catégories "national" et "international" et s'accompagnent de la remise d'une somme d'argent, d'une bourse ou encore d'un objet d'art.

Voici la liste des romans primés en 2014 disponible à la médiathèque :

 

Prix Goncourt 2014 :

paspleurer

Pas pleurer, roman de Lydie SALVAYRE

Deux voix entrelacées. Celle, révoltée, de Bernanos, témoin direct de la guerre civile espagnole, qui dénonce la terreur exercée par les Nationaux avec la bénédiction de l'Église contre "les mauvais pauvres". Celle, roborative, de Montse, mère de la narratrice et "mauvaise pauvre", qui a tout gommé de sa mémoire, hormis les jours enchantés de l'insurrection libertaire par laquelle s'ouvrit la guerre de 36 dans certaines régions d'Espagne, des jours qui comptèrent parmi les plus intenses de sa vie. Deux paroles, deux visions qui résonnent étrangement avec notre présent et qui font apparaître l'art romanesque de Lydie Salvayre dans toute sa force, entre violence et légèreté, entre brutalité et finesse, porté par une prose tantôt impeccable, tantôt joyeusement malmenée.

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Goncourt des lycéens et prix Renaudot 2014 :

charlotte

Charlotte, roman de David FOENKINOS

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une œuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : «C'est toute ma vie.» Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Renaudot des lycéens 2014 :

lamouretlesforets

L'amour et les forêts, roman d'Eric REINHARDT

À l'origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l'écrivain, l'entraînant dans sa détresse, lui racontant une folle journée de rébellion vécue deux ans plus tôt, en réaction au harcèlement continuel de son mari. La plus belle journée de toute son existence, mais aussi le début de sa perte.

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Femina 2014 :

baindelune

Bain de lune, roman de Yanick LAHENS

Après trois jours de tempête, un pêcheur découvre, échouée sur la grève, une jeune fille qui semble avoir réchappé à une grande violence. La voix de la naufragée s'élève, qui en appelle à tous les dieux du vaudou et à ses ancêtres, pour tenter de comprendre comment et pourquoi elle s'est retrouvée là. Cette voix expirante viendra scander l'ample roman familial que déploie Yanick Lahens, convoquant les trois générations qui ont précédé la jeune femme afin d'élucider le double mystère de son agression et de son identité.

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Medicis étranger 2014 :

lolabensky

Lola Bensky, roman de Lily BRETT

Londres 1967 : Lola Bensky, jeune journaliste pour le magazine australien Rock-Out, n'a que 19 ans quand elle se retrouve au coeur de la scène musicale la plus excitante du moment ! Sans diplôme mais douée, trop grosse et toujours au régime, trop sage pour les sixties, quelles questions cette drôle de fille qui ne connaît rien au rock, n'a jamais étudié le journalisme et dont le seul bagage et pas des moindres est d'être l'enfant de deux survivants d Auschwitz, va-t-elle bien pouvoir poser à ces rock stars en devenir ? Armée de son magnétophone et tartinée de fond de teint, Lola observe, écoute, écrit. À Londres, elle parle bigoudis avec Jimi Hendrix et sexe avec Mick Jagger. À Monterey, elle échange avec Mama Cass sur leurs régimes respectifs et aborde l'amour entre filles, la drogue et l'alcool avec Janis Joplin. Un jour, elle prête même ses faux-cils à Cher...

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Nobel de littérature 2014 :

pourquetuneteperdespas

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, roman de Patrick MODIANO

« - Et l'enfant? demanda Daragane. Vous avez eu des nouvelles de l'enfant?

- Aucune. Je me suis souvent demandé ce qu'il était devenu... Quel drôle de départ dans la vie...

- Ils l'avaient certainement inscrit à une école...

- Oui. À l'école de la Forêt, rue de Beuvron. Je me souviens avoir écrit un mot pour justifier son absence à cause d'une grippe.

- Et à l'école de la Forêt, on pourrait peut-être trouver une trace de son passage...

- Non, malheureusement. Ils ont détruit l'école de la Forêt il y a deux ans. C'était une toute petite école, vous savez...»

 

Disponibilité et réservation



Patrick Modiano, prix Nobel de littérature 2014

10/10/2014

Zoom sur ...


modiano

Patrick MODIANO, Prix Nobel de littérature 2014.


Ce jeudi 09 octobre 2014, Patrick Modiano est le 15ème écrivain français à recevoir le prix Nobel de littérature, 6 ans après Jean-Marie Gustave Le Clézio, en 2008. Il a été récompensé pour "l'art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l'Occupation", selon l'Académie suédoise dans un communiqué.

Patrick Modiano est l'auteur d'une trentaine de romans, tous publiés chez Gallimard, distingués par de nombreux prix dont le Grand Prix du roman de l'Académie française (Les Boulevards de ceinture, 1972) et le Prix Goncourt (Rue des boutiques obscures, 1978). Son dernier roman, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, est sorti le 02 octobre.

"Dans ses œuvres, le romancier explore le Paris de la Seconde Guerre mondiale et dépeint le poids des événements tragiques d'une époque troublée sur le destin de personnages ordinaires. Patrick Modiano reconnaît s'inspirer d'éléments de sa vie - son enfance et son adolescence solitaires, un milieu interlope et plutôt obscure - qui nourrissent ses "rêveries" sans pour autant se réclamer de l'autofiction." Livreshebdo.


Quelques titres sont disponibles à la médiathèque :

- Un cirque passe, Patrick MODIANO, Gallimard, 1992.

- Dora Bruder, Patrick MODIANO, Gallimard, 1997.

- Des Inconnues, Patrick MODIANO, Gallimard, 1999.

- La Petite bijou, Patrick MODIANO, Gallimard, 2001.

- Un Pedigree, Patrick MODIANO, Gallimard, 2005.

- Dans le café de la jeunesse perdue, Patrick MODIANO, Gallimard, 2007.

 

Disponibilité et réservation



Les livres primés en 2013

29/01/2014

Zoom sur ... Les livres primés en 2013

 

Vous souhaitez lire les livres primés en 2013 ? Voici les livres désormais disponible à la médiathèque !

 

Prix Goncourt 2013 :

aurevoirlahaut

Au revoir là-haut, roman de Pierre LEMAITRE

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d'eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l'exclusion. Refusant de céder à l'amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d'une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence... Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts.

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Goncourt des lycéens 2013

quatriememur

Le Quatrième mur, roman de Sorj CHALANDON

« L'idée de Sam était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé.
Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, petit théâtreux de patronnage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne... »

 

Disponibilité et réservation

 

Grand prix du roman de l'Académie française 2013

plonger

Plonger, roman de Christophe ONO-DIT-BIOT

«Ils l'ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d'un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau.»
Un homme enquête sur la femme qu'il a passionnément aimée. Elle est partie il y a plusieurs mois, pour une destination inconnue, le laissant seul avec leur petit garçon. Elle était artiste, elle s'appelait Paz. Elle était solaire, inquiète, incroyablement douée. Elle étouffait en Europe.
Pour son fils, à qui il doit la vérité sur sa mère, il remonte le fil de leur amour - leur rencontre, les débuts puis l'ascension de Paz dans le monde de l'art, la naissance de l'enfant - et essaie d'élucider les raisons qui ont précipité sa fin.

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Médicis essai 2013

findelhommerouge

La Fin de l'homme rouge : ou le temps du désenchantement,

essai de Svetlana ALEXIEVITCH

Depuis Les Cercueils de zinc et La Supplication, Svetlana Alexievitch est la seule à garder vivante la mémoire de cette tragédie qu'a été l'urss, la seule à écrire la petite histoire d'une grande utopie. Mais elle est avant tout un écrivain, un grand écrivain. Pour ce magnifique requiem, elle invente une forme littéraire polyphonique singulière, qui fait résonner les voix de centaines de témoins brisés.

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Femina 2013

saisondelombre

La Saison de l'ombre, Léonora MIANO

« Si leurs fils ne sont jamais retrouvés, si le ngambi ne révèle pas ce qui leur est arrivé, on ne racontera pas le chagrin de ces mères. La communauté oubliera les dix jeunes initiés, les deux hommes d'âge mûr, évaporés dans l'air au cours du grand incendie. Du feu lui-même, on ne dira plus rien. Qui goûte le souvenir des défaites ? »
Nous sommes en Afrique sub-saharienne, quelque part à l'intérieur des terres, dans le clan Mulungo. Les fils aînés ont disparu, leurs mères sont regroupées à l'écart. Quel malheur vient de s'abattre sur le village ? Où sont les garçons ? Au cours d'une quête initiatique et périlleuse, les émissaire du clan, le chef Mukano, et trois mères courageuses, vont comprendre que leurs voisins, les BWele, les ont capturés et vendus aux étrangers venus du Nord par les eaux.

 

Disponibilité et réservation

 

Prix Renaudot 2013

naissance

Naissance, roman de Yann MOIX

La naissance ne saurait être biologique : on choisit toujours ses parents. Naître, c'est semer ses géniteurs. Non pas tuer le père, mais tuer en nous le fils. Laisser son sang derrière, s'affranchir de ses gènes. Chercher, trouver d'autres parents : spirituels. Ce qui compte, ce n'est pas la mise au monde, mais la mise en monde. Naître biologiquement, c'est à la portée du premier chiot venu, des grenouilles, des mulots, des huîtres. Naître spirituellement, naître à soi-même, se déspermatozoïder, c'est à la portée de ceux-là seuls qui préfèrent les orphelins aux fils de famille, les adoptés aux programmés, les fugueurs aux successeurs, les déviances aux descendances. Toute naissance est devant soi. C'est la mort qui est derrière. Les parents nous ont donné la vie ? A nous de la leur reprendre. Le plus tôt possible.

 

Disponibilité et réservation