Les Autodafeurs, roman de Marine Carteron

12/11/2016

Coup de coeur

 

bm_CVT_Les-autodafeurs--Mon-frere-est-un-gardien_8985%20%28Copier%29

Les Autodafeurs, roman de Marine Carteron

 

"Je m'appelle Auguste mars, j'ai 14 ans et je suis un dangereux délinquant. Enfin, ça, c'est ce qu'ont l'air de penser la police, le juge pour mineur et la quasi-totalité des habitants de la ville. Evidemment, je suis totalement innocent des charges de "violences aggravées, vol, effraction et incendie criminel" qui pèsent contre moi mais pour le prouver, il faudrait que je révèle au monde l'existence de la Confrérie et du complot mené par les Autodafeurs et j'ai juré sur ma vie de garder le secret. Du coup, soit je trahis ma parole et je dévoile un secret vieux de vingt-cinq siècles (pas cool), soit je me tais et je passe pour un dangereux délinquant (pas cool non plus). Mais bon, pour que vous compreniez mieux comment j'en suis arrivé là, il faut que je reprenne depuis le début, c'est-à-dire, là où tout a commencé".

Comme la quatrième de couverture l’indique, en ouvrant ce livre vous vous impliquez dans un conflit ancien opposant la Confrérie et les Autodafeurs. L’enjeu ? Tout simplement les livres du monde entier, que les Autodafeurs aimeraient censurer pour maitriser le monde. Vous accompagnerez donc Auguste, adolescent de 14 ans digne représentant de sa tranche d’âge et sa sœur, Césarine, 7 ans autiste Asperger. Ce duo de choc est sûrement la plus grande réussite de cette trilogie qui oscille sans arrêt entre humour et coup de génie. Une lecture aussi haletante que divertissante, à la fin on ne peut que se jeter sur le tome 2 et 3.

 


 



Prix Yaka'Lire 2016

31/05/2016

Le Prix Yaka'Lire 2016 a été décerné à :

 

2016-yakalireresultat-150px

Je me suis tue, roman de Mathieu MENEGAUX.

 

Du fond de sa cellule de la maison d'arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.

Dès le début, on s'identifie à Claire et on compare nos réactions et nos sentiments aux siens, au cours d'un épouvantable concours de circonstances qui la conduiront à la tragédie.
Et c'est un homme qui écrit l'intimité d'une femme et de ses sentiments de façon assez étonnante.
Une histoire terrible qui se dévore d'une traite et laisse planer beaucoup d'interrogations une fois la dernière page refermée 

 

Je me suis tue

Disponibilité et réservation

 

Découvrez le classement du Prix Yaka'Lire 2016 :

1 - Je me suis tue, Mathieux MENEGAUX

2 - Six fourmis blanches, Sandrine COLETTE

3 - La fille du train, Paula HAWKINS

4 - Et je danse aussi, Anne-Laure BONDOUX

5 - Le facteur émotif, Denis THERIAULT

6 - Venise n'est pas en Italie, Ivan CALBERAC

7 - L'invité du soir, Fiona McFARLANE

8 - L'océan au bout du chemin, Neil GAIMAN

 

Cliquez sur chaque titre pour voir si le livre est disponible et, dans le cas contraire, le réserver



La Littérature asiatique

26/01/2016

kafkasurlerivage  battleroyale  miseenbouche

La Littérature asiatique

 

A l'occasion du Nouvel an chinois qui débutera le 8 février 2016, la médiathèque vous propose de découvrir quelques ouvrages issus de la littérature asiatique. Corée, Chine, Japon, Viet Nam, ... sont à l'honneur, n'hésitez à emprunter ces livres !

Vous pouvez également télécharger la bibliographie complète au format .pdf ici !


Quelques titres :

- La Librairie Tanabe, MIYABE Miyuki, P.Picquier, 1999.

- Terre des oublis, DUONG Thu Huong, S. Wespieser, 2005.

- Kafka sur le rivage, Haruki MURAKAMI, Belfond, 2006.

- Les Nobles, Dokmaï SOT, Aube, 2008.

- Battle royale, Takami KOUSHOUN, Calmann-Lévy, 2006.

- Un Café maison, Keigo HIGASHINO, Actes Sud, 2012.

- Baguettes chinoises, XINRAN, P. Picquier, 2008.

- Li Chin, SHIN Kyung-Sook, P. Picquier, 2010.

- Mise en bouche, Jo KYUNG-RAN, P. Rey, 2010.

 

Cliquez sur chaque pour voir si le livre est disponible et, dans le contraire, le réserver.

Bibliographie complète à télécharger au format .pdf



La Couleur de l'eau de Kerry HUDSON

23/01/2016

Coup de coeur


lacouleurdeleau

La Couleur de l'eau, roman de Kerry HUDSON.

 

Sous le charme, Dave, vigile dans un luxueux magasin londonien, laisse partir une jeune voleuse qu'il venait de surprendre. Sa journée terminée, il la découvre dehors, à l'attendre. C'est le début d'une relation complexe, entre deux êtres abîmés, chacun dissimulant un lourd passé. Comment Alena, venue avec tant de projets de sa Russie natale, se retrouve-t-elle à la rue et sans papiers ? Pourquoi Dave vit-il comme en exil à quelques kilomètres de chez lui ? Qu'ont-ils bien pu traverser l'un et l'autre pour être si tôt désabusés ? Le parcours d'Alena, lié aux réseaux de prostitution, est chargé de compromissions, de peurs et d'espoirs étouffés. L'histoire de Dave part des cités anglaises, à l'horizon bien bas, celle d'un garçon aux rêves d'aventure mais trop obéissant et un peu lâche. Page après page, ils s'apprivoisent, se rapprochent - en prenant soin d'éviter leurs zones d'ombre qui, bien évidemment, finiront par les rattraper.

Avec des thèmes aussi actuels, on pourrait s'attendre à un banal roman sur la prostitution, la misère et l'immigration. Loin de là. La force de cette histoire réside en l'opposition entre le contexte sordide et la pureté des sentiments des deux personnages principaux, Dave et Alena. Pas de jugement de la part de l'auteure qui fait preuve d'un réalisme souvent cru mais beaucoup de justesse et de finesse. Le livre se dévore avec avidité, la construction atypique apportant pas mal de suspens. Un roman d'amour émouvant et moderne que vous pouvez retrouver à la médiathèque.


Disponibilité et réservation



Les Trois lumières de Claire KEEGAN

22/01/2016

Coup de coeur


lestroislumieres

Les Trois lumières, roman de Claire KEEGAN.

 

Dans la chaleur de l'été, un père conduit sa fille dans une ferme du Wexford, au fond de l'Irlande rurale. Bien qu'elle ait pour tout bagage les vêtements qu'elle porte, son séjour chez les Kinsella,des amis de ses parents, semble devoir durer. Sa mère est à nouveau enceinte, et il s'agit de la soulager jusqu'à l'arrivée du nouvel enfant. Au fil des jours, puis des mois, la jeune narratrice apprivoise cet endroit singulier, où la végétation est étonnamment luxuriante, les bêtes grasses et les sources jaillissantes. Livrée à elle-même au milieu d'adultes qui ne la traitent pas comme une enfant, elle apprend à connaître, au gré des veillées, des parties de cartes et des travaux quotidiens, ce couple de fermiers taciturnes qui pourtant l'entourent de leur bienveillance. Pour elle qui n'a connu que l'indifférence de ses parents dans une fratrie nombreuse, la vie prend une nouvelle dimension. Elle apprend à jouir du temps et de l'espace, et s'épanouit dans l'affection de cette nouvelle famille qui semble ne pas avoir de secrets. Certains détails malgré tout l'intriguent : les habits dont elle se voit affublée, la réaction de Mr Kinsella quand il les découvre sur elle, l'attitude de Mrs Kinsella lors de leurs rares sorties à la ville voisine...

Les Trois lumières est un roman très court qui se lit rapidement. On suit l'histoire d'une petite fille confiée, le temps d'un été, à un couple de fermiers blessé par la vie. C'est tout en simplicité qu'elle va découvrir le bonheur d'être aimée. Pour la première fois, elle est reconnue pour ce qu'elle est et va découvrir un monde qui s'ouvre à elle, un monde où la nature est reine et ou on profite des plaisirs simples. L'époque n'est pas précisée, on ne connait pas le prénom de la petite fille, chacun peut donc s'identifier à ce récit et c'est ce qui fait le charme de ce livre, tout en tendresse et en douceur. On se laisse vraiment porter par la délicatesse des mots. A découvrir d'urgence.

 

Disponibilité et réservation